Le chef de rang

Le métier de chef de rang s’adresse sans conteste aux personnes qui aiment l’univers de la restauration et le contact avec la clientèle. Mais cela ne suffit pas. Le chef de rang doit aussi :

  • avoir le sens du management car il encadre les serveurs et les commis de salle (lui-même étant sous la supervision directe du maître d’hôtel ou du directeur du restaurant)
  • parler au minimum l’anglais, voire une seconde langue étrangère
  • faire preuve d’une bonne santé physique afin de supporter le travail en horaires décalés
  • avoir une grande réactivité ainsi que des capacités d’adaptation
  • posséder de solides connaissances en matière de normes d’hygiène et de sécurité
  • bien connaître les règles et les techniques du service.
  • agir avec distinction et allure
  • posséder une maîtrise parfaite des codes de la relation avec les clients.

Le rôle du chef de rang

Il a la responsabilité d’un groupe de tables pour lesquelles il doit s’assurer que le service soit impeccable. Prenant le relais immédiat du maître d’hôtel après que celui-ci est pris la commande, il travaille également sous son autorité directe. Parmi les tâches qui incombent au chef de range, on peut notamment citer :

  • le contrôle des tables après la mise en place, afin de veiller à ce que rien ne manque
  • l’explication de tout plat ou menu si le client lui pose des questions au moment du service, d’où la nécessité de bien connaître la carte, les ingrédients cuisinés et le mode de préparation et/ou de cuisson. Il maîtrise également les techniques de coupage et de présentation, parfois même de flambage (indispensable si l’établissement propose les fameuses crêpes Suzette à la carte)
  • le service et le débarrassage des tables avec l’assistance des serveurs et des commis de salle, qui sont sous sa supervision
  • le contrôle auprès du client que s’est bien passé durant le repas
  • la préparation, la vérification et la présentation de l’addition, ainsi que l’encaissement du règlement.

Comment devient-on chef de rang ?

Comme dans de nombreux métiers de la restauration, plusieurs voies permettent d’accéder à ce poste:

  • Un BTS Hôtellerie-restauration
  • Un Bac technologique hôtellerie ou un Bac professionnel services et commercialisation
  • Un CAP Restauration et plusieurs années d’expérience en salle dans divers établissements, notamment dans des restaurants haut de gamme.

Les perspectives d’évolution sont des postes dans des établissements de plus haut standing et de plus grande taille, ou une promotion pour devenir maître d’hôtel.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ezy